• Affichages : 1113

Pourquoi la fixation d’objectif est inutile,

Cette phrase en titre semble sûrement bizarre, tout spécialement pour ceux qui me connaissent et qui m’entendent souvent parler à propos de justement l’importance de la fixation d’objectif.

Mais je penses chacun des ces mots.

Pour plus de 97% de la population, la fixation d’objectif, et cela a été prouvé, est quelque chose de totalement inutile.

Voilà ce que je veux dire:

Généralement quand une personne se fixe un objectif, cela commence par une phase d’excitation… (comme ma vie sera mieux, …ce problème résolu…, j’aurais enfin…) et le corps relâche une très grande quantité de dopamine.

Vous vous dites peut-être…

  • Je vais éliminer 15 kilos
  • Je vais commencer une nouvelle entreprise
  • Je vais avoir un nouveau job
  • Je vais rencontrer l’amour de ma vie
  • Je vais arrêter de fumer

Et pour un petit moment, vous allez vous sentir superbement bien.

Vous avez l’impression d’être aux cieux, vous vous sentez invincible, vous imaginez déjà les prochaines étapes, peut-être même vous vous imaginez comment votre vie va être lorsque vous aurez atteint le but que vous venez de vous fixer. Woaw, c’est juste génial…

Lors des jours suivants, vous allez sûrement commencer à faire certaines choses, à avancer vers votre but final. Mais après quelques jours déjà, vous remarquez que votre enthousiasme s’est un peu émoussé.

Des obstacles imprévus commencent à se dresser devant vous, le but semble de plus en plus loin, de moins en moins atteignable, bien plus difficile à atteindre qu’initialement prévu. Des problèmes apparaissent, problèmes qui vous semble insolubles. Problèmes face auxquels vous vous sentez sans ressource. 

Et vous voici sur une voie de garage… à l’arrêt.

 

Vous vous retrouvez au point de départ…. avec en plus un fort sentiment d’échec, peut-être même celui d’être un raté.

La raison pour laquelle le processus s’arrête est que la plupart des gens sont très bons pour se fixer des objectifs…..mais sont par contre mauvais quand il s’agit de les atteindre. 

Et si vous vous demandez pourquoi certaines personnes réussissent facilement….là où vous justement n’arrivez pas, c’est probablement qu’ils ont suivi un plan spécifique qu’ils savaient que ça allait les amener exactement vers leur but.

Créer un plan qui vous emmène de A à B est l’unique façon de pouvoir atteindre vos objectifs.

Sans ce plan la fixation d’un objectif est totalement inutile.

Et créer un plan, n’est pas quelque chose de difficile. Il y a une science derrière l’élaboration d’un plan efficace (demandez au colonel John « Hannibal » Smith)

Pour cela il faut comprendre le fonctionnement inconscient de votre cerveau.

Les dernières recherches sur le sujet disent:

Premièrement, lorsque vous pensez à votre but et tout spécialement quand vous l’écrivez sur du papier, votre cerveau anticipe sa concrétisation ce qui augmente vos chances de l’atteindre de 42% à 50%. (En réalité le cerveau ne fait pas la différence entre penser au but et l’atteindre, c’est pourquoi il est extrêmement important d’activer la suite du processus.)

 

Par la suite, si vous partagez celui-ci avec quelqu’un, vous déclencher la production d’ocytocine ce qui va activer votre cortex prefrontal et la partie analytique de votre cerveau.

 

Bien sûr il faut déterminer votre but le plus clairement possible

 

Clarity is Power
- Tony Robbins

 

Maintenant que votre cortex prefrontal est activé, il vous est facile de réfléchir à la manière de l’atteindre. Le COMMENT. Et si vous ne faites pas ce pas, si vous n’activez pas le COMMENT, votre cerveau automatiquement va enclencher un fusible, la PEUR. 

Maintenant que cette partie est lancée, il faut utiliser le mouvement créé pour initier la suite du processus et commencer à dessiner un plan. 

Le plan se compose de trois partie: 

Premièrement la définition de la stratégie: Qu’est-ce que vous pouvez faire

Puis, il faut aller dans les détails, comment votre stratégie va être appliquée, quelles tactiques allez-vous utiliser. C’est le moment où vous entrez dans les détails de votre plan.

En dernier, il vous faut créer un échéancier. QUAND allez-vous faire les différentes actions nécessaires, quel rituel allez vous mettre en place. Bien sûr idéalement il faut faire cet échéancier d’une manière rétroactive en partant de l’objectif atteint.

Voici le chemin le plus simple pour faire de vos buts des accomplissements.

 

Qu’en pensez-vous, quelles ont été vos expériences quant à la fixation de vos objectifs.

 

 

Merci de lire mes articles. J’écris régulièrement au sujet des techniques d’apprentissages, des compétences latérales, de la confiance en soi et d’autres sujets qui m’intéressent et surtout qui j’espère vous intéressent. Si vous avez des questions sur l'un de ces sujets, je vous invite à les poser en laissant un commentaire.

J'espère que vous avez apprécié la lecture de ce billet. Dans l'affirmative, pensez à cliquer sur « Like » et à le partager avec d'autres qui peuvent le juger utile. 

-------------------- Recommandés pour vous --------------------

----------------------------------------------------------

Patrick de Sépibus est le fondateur de CoachingSeries.com et de ConfianceAbsolue.com, Senior Consultant chez he2be, il est un catalyseur de succès, un excelerateur. Recevez ses articles automatiquement en le suivant sur LinkedIn / Facebook et en cliquant en haut à droite de son profil: Profil de Patrick de Sépibus sur LinkedIn

 

 

E-mail

Log in

create an account