fbpx

5 stratégies vous permettant d’être sûr que vos objectifs ne soient pas un flop en février.

Le mois de janvier est déjà fini. Il s'agit de la période la plus importante pour vos objectif. Mais comment s'assurer que vous aller vraiment arriver à vos objectifs? Comment faire pour que fin décembre 2015 vous ne vous sentiez pas complètement nul et incapable car vous n’avez atteint aucun de vos objectifs.

Ray Corcoran un consultant australien parle de ses cinq façons préférées pour s’assurer d'atteindre ses objectifs. Il dit:

Le Club des 99

Il y a fort longtemps, vivait un roi qui, malgré son style de vie luxueux, n'était ni heureux ni content.

Un jour, le roi remarqua dans son magnifique château un serviteur qui chantait joyeusement alors qu’il était en plein travail. Cela fascina le roi; Pourquoi était-il, lui, le chef suprême du royaume, malheureux et triste, alors qu’un humble serviteur avait tant de joie.

Le roi demanda au serviteur, « Pourquoi êtes-vous si heureux? »

Les 2 fils jumeaux d'un juge fêtent leurs 30 ans.

L'un d'eux est un excellent avocat.

L'autre est un vulgaire taulard qui a eu une permission exceptionnelle pour fêter son anniversaire (avec un bracelet à la cheville).

 

Un ami ose leur poser LA question que personne n'osait poser jusque là: "Comment expliquez-vous que vous en soyez arrivés là?"

 

 Bonne question! 2 frères jumeaux, éduqués de la même façon, aimés tout autant l'un que l'autre et qui finissent à des destinations aussi opposées, ça mérite effectivement réflexion...

 

 Voici la réponse du frère avocat: "J'ai eu de la chance, c'est grâce à mon père que j'en suis là"

J’ai retrouvé la capacité à rêver, c’était en 2007, pendant un séminaire fantastique donné par un des plus grand motivateur de notre époque. La capacité à rêver m’a donné le courage, m'a permis de changer et de rêver grand. Je serais toujours reconnaissant d’avoir reçu ce cadeau.

Il y a beaucoup d’étoiles dans le ciel, elles sont juste à portée de main, là haut, rêvez et prenez en une...

Les mots sont tout. Avec les mots nous pouvons déclarer la guerre, se proposer à un être cher ou livrer un sermon sincère. Les mots changent les nations, déplacent des montagnes. Tout les écrits sacrés du monde sont des mots. Tous les manuels que vous n'avez jamais lus sont des mots. Votre écran d’ordinateur affiche des mots, votre smartphone affiche des mots. Les mots sont partout, ils nous entourent. Nous utilisons des mots pour communiquer avec nous-mêmes et avec les autres. Les mots peuvent nous motiver, « J’ai un rêves, le rêves... » ou peuvent nous tirer vers le bas, « Aujourd’hui, un forcené à abattu,... »

Nous l’avons entendu des centaines de fois: notre perception crée notre réalité. La manière dont nous voyons notre vie et ce que nous croyons (sur nous, sur la vie, sur les autres, …) sont mêlés comme d’inséparables jumeaux. La question du verre à moitié plein ou à moitié vide est une vision imagée de la manière qu’ont certaines personnes de voir leur monde. 

Nous savons que les personnes optimistes vont dire que le verre est à moitié plein alors que les pessimistes disent qu’il est à moitié vide (aparté humoristique : le gestionnaire de projet, dira que le verre est deux fois plus grand que ce qu'il doit être, le réaliste dira que le verre contient la moitié de la quantité de liquide requis pour qu'il déborde).

Bien que je sois techniquement un optimiste, la vision du réaliste m’interpelle particulièrement.

Un habitant du New Jersey aux Etats-Unis a intenté un procès à l'hôpital qui l'a soigné. Obèse, il avait désiré se faire poser un anneau stomacal, censé l'empêcher de grossir.

Quelques jours après son opération, il furetait déjà dans les couloirs de l'hôpital à la recherche des cuisines. Quand il les trouva, il se dirigea tout droit vers l'immense frigo et mangea tout ce qui lui passait sous la main. Son anneau sauta et déclencha une hémorragie interne.